General Motors Co (GM) prévoit de réduire ses opérations en Afrique du Sud pour se concentrer sur les marchés les plus rentables.

Le président de GM, Dan Ammann, a déclaré jeudi 18 mai à Reuters que ses dernières démarches de restructuration et sa série de décisions antérieures de quitter des marchés non rentables, permettent à GM de concentrer plus d’argent, d’ingénierie et de cadres supérieurs en expansion dans des marchés où l’entreprise est forte, par exemple la Chine.

Le constructeur automobile de Detroit a également soutenu qu’il va abandonner la vente de véhicules en Inde d’ici la fin de l’année. Selon GM, il faudrait une charge de 500 millions de dollars au deuxième trimestre pour restructurer ses activités en Inde, en Afrique et à Singapour. Il annulera la majeure partie d’un investissement prévu de 1 milliard de dollars pour construire une nouvelle gamme de véhicules peu coûteux en Inde.

GM dit affirme avoir seulement vendu 49 000 véhicules en Inde et en Afrique du Sud en 2016. La directrice générale de GM, Mary Barra, s’était rendue à New Delhi (Inde) en 2015 pour annoncer un plan visant à investir 1 milliard de dollars là-bas pour construire une nouvelle gamme de modèles Chevrolet développés dans le cadre d’un programme de véhicules du marché mondial émergents. Mais depuis lors, les ventes d’automobiles  de la société en Inde ont chuté, et GM a échoué à gagner de l’avance contre les opérateurs historiques tels que Maruti Suzuki India Ltd.

Ce contenu pourrait également vous intéresser