etisalat-likely-to-quit-nigeria-over-debt-default

Etisalat vient d’enregistrer la perte de 2,9 millions d’abonnés en six mois au Nigeria. L’antenne nigériane de l’émirati est également secoué par une crise financière avec une dette de 1, 2 milliards que traine l’entreprise.

Par conséquent, l’opérateur ne dispose plus de trésorerie lui permettant de fidéliser et développer sa base client, via des campagnes publicitaires et promotionnelles, ni à mettre à niveau son infrastructure.

En effet, l’opérateur a vu son nombre d’abonnés actifs passer de 22,5 à 20,8 millions, soit 1,7 millions d’utilisateurs perdus ces six derniers mois.

Une baisse de régime dont l’impact financier est estimé à 3,1 milliards de nairas (9,8 millions de dollars) pour ce trimestre, pour Etisalat Nigeria.

Une situation qui serait due à la faiblesse des investissements en infrastructure de l’opérateur, dont la marge de manœuvre a été considérablement réduite par l’ardoise de 1,2 milliard de dollars que l’entreprise doit à 8 banques locales.

Des problèmes de trésorerie qui ont eu un impact notable sur les capacités de l’opérateur à mettre à niveau ses services et à entraver son expansion.

La perte des abonnés d’Etisalat s’explique également par la mise en place de la portabilité des numéros sur mobile. Une mesure qui a joué en faveur de la concurrence.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser