sm-le-roi-ceremonie-de-signature-daccords-nigeria-maroc-m-680x365_c

Le Maroc et le Nigeria ont signé, lundi 15 Mai 2017, à Rabat, un mémorandum d’entente en vue de la construction d’un gazoduc reliant les deux pays.

La signature du document s’est effectuée entre le président-directeur général de la Compagnie pétrolière nationale nigériane, Maikanti Kacalla Baru, et la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc, Amina Benkhadra en présence du roi Mohammed IV.

Selon le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, « ce projet marque un moment fort de la coopération Sud-Sud ». Il s’agit d’un projet de développement qui aura un impact sur plusieurs secteurs, dont le tourisme, la santé et l’agriculture et touchera plus de 300 millions d’habitants

Il est en sus attendu du projet un effet d’intégration en raison des pays qu’il va toucher. Les producteurs des pays de la CEDEAO et les consommateurs pourront aussi en bénéficier.

Un second accord portant sur le renforcement des capacités de production et de distribution d’engrais au Nigeria a été signé par le président-directeur général de l’Office chérifien du phosphate, Mostafa Terrab, et le président de l’Association nigériane des producteurs et fournisseurs d’engrais, Thomas Ethu. Le partenariat de ces deux entités permettra au Maroc et au Nigeria d’investir dans la logistique, la construction d’entrepôts portuaires et les sites industriels, pour permettre aux fermiers d’y déposer leur production.