0909-40737-la-societe-financiere-internationale-injecte-395-millions-dans-deux-projets-en-afrique-de-louest_l

La Société financière internationale (SFI) investira 20 millions de dollars dans le Fonds d’obligations en monnaie locale africaine (Fonds ALCB), pour aider à développer les marchés de capitaux locaux en Afrique.

Cet investissement de la SFI dans le Fonds ALCB a été annoncé lors de la Conférence  des Marchés de Capitaux en Afrique, tenue à Nairobi les 11 et 12 mai 2017.

Le Fonds ALCB a été créé en 2012 par KfW Development Bank au nom du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) pour soutenir le développement des marchés obligataires africains et améliorer l’accès du secteur privé au financement à long terme en monnaie locale.

Selon la SFI, le Fonds ALCB mobilise du capital domestique pour investir dans des obligations en monnaie locale, qui peuvent constituer une source de financement pour les entreprises en Afrique. Cela améliore la durabilité et la diversité des sources de financement et réduit les risques au niveau de l’émetteur individuel ainsi que sur le plan systémique de l’économie.

 Le Fonds s’attaque aux obligations non souveraines dont les produits favorisent l’inclusion financière, le financement du logement, les énergies renouvelables, l’agriculture et la finance de la chaîne d’approvisionnement.

Le Fonds ALCB investit depuis quatre ans et a joué un rôle clé dans la mise en place de  19 obligations monétaires locales pour 14 entreprises dans sept pays. Au total, le Fonds a injecté de 42,6 millions de dollars dans des obligations en monnaie locale africaine.

Ce contenu pourrait également vous intéresser