totalLa grande compagnie française débarque dans l’offshore mauritanien. Après un décret pris à l’issue de la réunion hebdomadaire du
gouvernement du jeudi 11 mai 2017, la procédure d’attribution a été rapidement réalisée.

Ainsi,  le ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, le Dr Mohamed Ould Abdel Vetah, et le directeur Afrique de la
branche-exploration production du groupe Total, Guy Maurice, ont signé  ce vendredi un contrat d’exploration/production  de pétrole et de gaz
portant sur le bloc 7 du bassin  côtier mauritanien.

La signature de ce nouveau contrat « inaugure l’entrée en force,  dans le cercle de l’investissement en Mauritanie, de grandes sociétés
mondiales, notamment dans le cadre de la réalisation des projets nationaux relatifs aux hydrocarbures», commente avec enthousiasme
l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), véritable voix du maître.

Ton identique chez les plus autorités avec notamment ce passage du discours de Mr Ould Abdel Vetah « Notre pays offre des conditions
favorables pour attirer les investissements dans divers domaines économiques, notamment pétroliers, énergétiques et miniers, à travers
la mise en place  d’une stratégie ambitieuse de développement, avec des opportunités d’investissements très compétitives au niveau sous
régional».

Le responsable gouvernemental  a par la suite évoqué les différents axes de la stratégie mise en place pour attirer les investissements :
sécurité, simplification des procédures, disponibilité des infrastructures nécessaires aux différentes activités…..*

Avec ce nouveau contrat, Total renforce ainsi sa présence dans l’offshore mauritano sénégalais, notent les observateurs.

Ce contenu pourrait également vous intéresser