bad

La  Banque africaine de développement (BAD) a octroyé un prêt de 750 millions de dollars à la Namibie (10 milliards de dollars namibiens). Ce prêt vise à financer les projets d’infrastructure et le déficit budgétaire du pays, a déclaré jeudi 11 mai le ministre des Finances, Calle Schlettwein.

En Namibie, le déficit budgétaire devrait reculer à 3,6% du PIB au cours de l’exercice financier 2017-2018. Pour le ministre, ce prêt sera distribué sur une période de deux ans avec un montant de 6 milliards de dollars namibiens alloué pour un soutien budgétaire, tandis que 4 milliards de dollars seront utilisés pour financer des infrastructures dans des secteurs tels que les transports et les énergies renouvelables.

Le gouvernement de la Namibie est confronté à une grave crise de trésorerie qui a entraîné des compressions budgétaires, ainsi que des contraintes de liquidité sur le marché intérieur, caractérisées par une souscription persistante des instruments de dette publique.

« Le marché intérieur reste la principale source de financement du gouvernement pour le déficit budgétaire. Cette opération basée sur le programme est donc une mesure temporelle pour compléter ce que le marché intérieur pourrait fournir, alors que les conditions de liquidité s’améliorent », a  soutenu  M.Schlettwein.