upf_universite_polytechnique_mohammed_vi_098

L’Ecole des Sciences de l’Agriculture, des Fertilisants et de l’Environnement (ESAFE) à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir en partenariat avec le Centre international de développement des engrais (IFDC), et en collaboration avec University of Georgia, l’Institut international de de la nutrition des plantes (IPNI), et le Groupe OCP lance le Master « Sciences et Technologie des Engrais.

Ce Master vise à former les lauréats et les professionnels pour acquérir une connaissance approfondie sur les fertilisants, la fertilité des sols et la technologie de développement des engrais avec une forte dimension environnementale. Les bénéficiaires de cette formation auront la capacité de développer les générations futures des engrais et des outils industriels.

Ce nouveau programme vise également à doter les futurs diplômés des compétences techniques et managériels nécessaires pour les préparer aux carrières de gestionnaires et de créateurs de richesse au sein d’entreprises spécialisées dans les métiers des engrais.

Les titulaires du Master Sciences et Technologies des Engrais pourront collaborer avec des organisations nationales et internationales pour la production et la formulation des engrais en fournissant des conseils, des compétences et des évaluations dans les domaines suivants :

-Processus d’ingénierie liés à la fabrication d’engrais

-Innovation dans le domaine des engrais

– Fertilité du sol

-Créer de nouvelles formules d’engrais

– Développement de la chaîne de valeur de l’industrie du phosphate et des engrais en général

-Restauration des sols dégradés

-Diagnostic et gestion des nutriments du sol

-Logistique et communication en relation avec la valorisation, le marketing et la rationalisation des engrais

-Etudes d’impact environnemental

Aujourd’hui, près de moitié de la population mondiale est alimentée grâce à l’augmentation de la production alimentaire issues de cultures fertilisées par des engrais minéraux. Cependant, la plupart des produits fertilisants actuels ont été développés il y a plus de 50 ans. Au cours des 35 dernières années, seulement quelques «nouveaux» produits d’engrais plus efficaces ont été développés, et aucun produit n’a été développé à des prix abordables pour les cultures vivrières dans les pays sous-développés. Des engrais innovants et améliorés sont essentiels pour nourrir une population mondiale croissante et assurer une sécurité alimentaire durable et respectueuse de l’environnement.

La genèse du programme du Master’s Degree de l’Université Mohammed VI de Benguerir espère apporter une réponse à cette problématique mondiale. Le programme est en effet conçu pour mettre à la disposition des jeunes diplômés une formation des plus complètes au niveau de la recherche et développement autour des fertilisants et la fertilité des sols.

Il est important de souligner que les programmes de formation pour les spécialistes dans ce domaine, même au niveau mondial, sont de plus en plus rares. Dans les universités des États-Unis, il n’y a pas eu de programme officiel sur les engrais et la fertilité des sols depuis les années 1980. Il est aussi rare de trouver une université qui compte plus d’un professeur-chercheur dans ce domaine. En outre, plusieurs spécialistes de la science et de la technologie des engrais dans le monde se retireront progressivement au cours des cinq prochaines années.

A propos de L’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir

Première du genre sur le continent africain, L’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir est un établissement de classe mondiale. Cette université adopte un modèle d’enseignement et de recherche entièrement tourné vers l’innovation et l’expérimentation. L’université ambitionne, à travers des programmes de recherches ciblés (eau, agriculture et environnement, ressources naturelles et sécurité alimentaire, biotechnologie, génie industriel et chimique, énergies renouvelables), d’apporter des réponses aux principaux défis et enjeux auxquels est confronté le continent africain, tels que la sécurité alimentaire, le développement économique, l’industrialisation durable et la politique publique. L’université Mohammed VI Polytechnique entend contribuer à l’essor de l’enseignement supérieur et de la recherche appliquée en Afrique, en scellant des partenariats avec le tissu universitaire africain. Ouverte sur le monde, l’université développe des partenariats académiques et industriels étrangers de premier plan et s’inscrit dans une dynamique de niveau international. Dans le but de renforcer sa vocation internationale, l’Université fait appel aux services d’éminents professeurs, chercheurs et hauts potentiels marocains et étrangers. Par la diversité de leurs origines et la complémentarité de leurs compétences, ils seront les initiateurs d’un véritable écosystème de savoir.

A propos de L’IFDC

Le Centre international de développement des engrais (IFDC) est une organisation internationale publique basée sur la science qui travaille à atténuer la faim dans le monde entier en introduisant des pratiques agricoles améliorées et des technologies d’engrais pour les agriculteurs et en reliant les agriculteurs aux marchés. Basé à Muscle Shoals, en Alabama, aux États-Unis, l’organisation a des projets dans plus de 25 pays.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser