BDEAC-AFP1

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’adopter un nouveau Plan quinquennal stratégique 2017-2022.

Ce dernier tient compte de la conjoncture économique des pays d’Afrique centrale marqué par le ralentissement de la croissance.

Le plan survient dans  un contexte sous régional marqué par le ralentissement de la croissance économique et la baisse des cours des matières premières.

La BDEAC envisage de jouer pleinement son rôle dans le financement, en accordant la priorité aux projets à forte intensité de main d’œuvre respectant les normes environnementales et ceux du secteur de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, la pisciculture et l’élevage.

Une option qui vise la réduction des importations des denrées alimentaires dans les Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).