ghana_le_prix_de_la_tonne_du_cacao_fixe_a_1609_euros

Yaoundé ne pourra pas doubler sa production de cacao à l’horizon 2020. Le pays projetait de lever 600.000 tonnes métriques chaque année, mais la chute des prix du cacao dissuade les agriculteurs de planter de nouvelles pousses. L’information a été donnée par la société d’Etat de soutien aux Producteurs.

En effet, la production actuelle du pays s’élève à 269.495 tonnes métriques, un volume très inférieur à l’objectif de 600.000 tonnes pour 2020. «La chute des prix désavoue sérieusement les agriculteurs. Ce Plan est irréalisable et inaccessible» a déclaré Jérôme Mvondo, directeur général de la Cameroon Cocoa Development Corporation.

La stratégie de 2014 qui visait l’augmentation des plantations de 100.000 hectares, n’a en réalité vu qu’une croissance de 2500 à 3500 hectares. Les subventions gouvernementales ont également été diminuées de 30 milliards de f CFA (Soit 49,8 millions de dollars).

Ce contenu pourrait également vous intéresser