kenya-1-5-milliard-d-039-exim-bank-of-china-pour-la-deuxieme-phase-du-standard-gauge-railway-749605-new

Le Kenya, première économie d’Afrique de l’est, vient d’obtenir un prêt d’1,5 milliards de dollars d’Exim Bank of China pour le financement du deuxième volet du projet ferroviaire Standart Gauge Railway (SGR), le plus gros projet d’infrastructure du pays depuis son indépendance.

Avec une longueur de 120 kilomètres, la nouvelle ligne devra relier Nairobi la capitale aux zones économiques spéciales de Naivasha et aux champs géothermiques d’Olkaria. Les travaux démarrent dans quelques mois, et seront exécutés par le groupe chinois China Road and  Bridge Construction.

D’un coût total de 3,8 milliards de dollars et financée à 90% par  la même banque chinoise et à 10% par l’État kényan, la première phase de ce méga projet est presque arrivée à terme. Annoncée pour être opérationnelle  au début du 3e trimestre, cette voie ferrée de 427 km  devra permettre de relier le port de Mombasa à Nairobi.

En rappel, le projet est conçu pour relier Mombasa à Malaba, puis Kampala la capitale ougandaise. A terme, il devra se développer à Kigali (Rwanda) avec une branche devant atteindre Juba, capitale du Sud Soudan.

Par ailleurs, des dérivations permettront de relier ce chemin de fer à des villes telles que Kisumu, Kasese et Pakwach, indique-t-on.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser