Proplast est  une  PME située à Thiès à 70 km de Dakar.  Son créneau, la collecte et le  recylage des déchets plastiques.  La matière valorisée est exportée  dans 6 pays d’Europe et d’Afrique dont le Mali, la Mauritanie, l’Espagne et la France.

 

En 2016, l’entreprise a acheté 1096 tonnes de plastique pour une valeur de plus de 100 millions de FCFA. L’impact social de Proplast est élevé: 130 emplois directs et un millier d’emplois indirects.  Le promoteur, Macoumba Diagne, qui travaille avec des coopératives et réseaux de collecte,  estime que  l’économie circulaire a un potentiel de développement élevé.

Son objectif, c’est d’aller vers un Sénégal sans déchets plastiques en créant de la valeur et des emplois. “Au Sénégal, l’économie sociale et solidaire a besoin d’un cadre juridique”, déclare-t-il à Financial Afrik. Des mesures incitatives apporteront à ce genre d’activités un levier lui permettant de renforcer son caractère inclusif.

Prochaine étape, l’installation de kiosques  de récupération de plastique à raison de 75 franc CFA le kilogramme. Ces centres de collecte qui évolueront  sous le label Recuplast auront comme autre fonction la distribution des produits écologiques.  “Un partenariat avec l’Etat et les collectivités locales nous aidera à aller plus vite vers nos objectifs d’un Sénégal sans déchets plastique”, assure M. Diagne.

 

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser