2005-29105-total-cote-divoire-veut-maintenir-une-politique-genereuse-de-dividendes-malgre-un-resultat-net-en-recul-en-2014_L

Présent au Sénégal depuis 1947 dans le raffinage et la distribution de produits pétroliers, avec 174 stations-service réparties sur tout le territoire, Total vient de parapher deux accords avec le gouvernement sénégalais pour explorer le potentiel du pays en offshore profond.

D’après le communiqué de Total publié sur son site mardi 2 mai, le premier accord est un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur le bloc Rufisque Offshore Profond d’une superficie de 10357km2. Et le géant pétrolier  français sera opérateur (90%) de ce bloc, aux côtés de la Société Nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen), qui détiendra les 10% restants.

Le second est un accord de coopération avec Petrosen et le Ministère de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables de la République du Sénégal. Total réalisera  dans le cadre de cet accord une étude de la zone en mer très profonde, en vue d’en déterminer le potentiel d’exploration et de devenir opérateur d’un bloc d’exploration.

La signature de ces accords intervient quelques heures après le limogeage mardi matin  du ministre de l’énergie, Thierno Allassane Sall, qui d’après  nos sources, a été demis de ses fonctions pour avoir refusé  de signer  ces contrats.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser