cimaf_cameroun_usine_640 La société Ciments d’Afrique (CIMAF) projette de tripler sa production pour  atteindre 1,5 million de tonnes d’ici l’année prochaine. Selon des responsables de  la cimenterie, les travaux d’extension de l’usine située dans la zone industrielle de Bonaberi à Douala « débuteront au courant de cette année et s’achèveront en fin d’année 2018 ».

Le projet d’augmentation de capacité va consister à l’installation d’une nouvelle ligne de production ultra moderne sur le site de l’usine et à la construction d’un quai pour le déchargement du clinker. « Au terme de cette extension, CIMAF Cameroun compte consolider sa position d’acteur majeur sur le marché local et sous-régional », précise-t-on.  Pour rappel, la cimenterie « les Ciments d’Afrique » s’est implantée au Cameroun en 2012 avec un investissement de près de 20 milliards de FCFA. L’usine a débuté la production en février 2014 et commercialise trois produits : le Cpj35, le Cemi 32.5R et le Cemi 42.5R.