img_5008-revL’African Export-Import Bank (Afrexibank) a accordé une facilité de 300 millions de dollars à la National Bank of Egypt (NBE) en soutien aux efforts d’industrialisation de l’Egypte. L’accord a été entériné le 27 avril 2017 au Caire par Dr Benedict Oramah, président d’Afreximbank et Hesham Okasha, président de la NBE. La facilité est destinée à soutenir l’initiative en faveur des PME-PMI lancée en 2016 et consistant à accorder 5 milliards de livres (LE) à cette catégorie de société.

 

Les secteurs de l’agriculture et de l’industrie sont prioritaires. “Compte tenu du fait que les PME-PMI sont les principales sources d’emplois en Egypte, nous espérons que cette initiative contribuera à booster le marché du travail et à améliorer le niveau de vie des égyptiens”, a déclaré Dr Oramah.  Un point de vue partagé par M.Okasha qui voit dans cette ligne de financement un accélérateur d’opportunités.

Concrètement, la facilité permet aux bénéficiaires d’accéder aux produits et équipements sur le marché international, augmentant ainsi leur compétitivité.  Depuis le démarrage de ses activités en 1993, Afreximbank a accordé un total de 13,8 milliards de dollars de financement à l’Egypte, représentant 33,7% de ses engagements. Sur la même période, la banque a confirmé et accordé des lettres de garantie pour un encours de 2 milliards de dollars au profit des entreprises égyptiennes.  Le portefeuille actuel de la banque africaine pour l’ Import-Export sur l’Egypte s’élève  à 4,2 milliards de dollars, précise Dr Oramah.

 

 

 

 

—–

Ce contenu pourrait également vous intéresser