32%48489_eco_21-04-2015_p23.qxp

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) a transféré son bureau régional à Abidjan en toute discrétion. Dakar devient un simple bureau de liaison.  L’information que nous avions ébruité  en  mars 2016 s’est donc confirmée sans toujours une communication officielle.

Le bureau de Dakar, autrefois représentation régionale, s’est vidée progressivement de ses éléments.    Le personnel européen, protégé par les lois européennes,  a été redéployé au Luxembourg et à Abidjan. Quant au  personnel embauché localement,  il devrait,  à moins d’un redéploiement hypothétique sur Abidjan,  passer par pertes et profits après dix ans de bons et loyaux services.
Des sources non autorisées au sein de certaines chancelleries européennes estiment que,  “comme tout bureau de liaison, Dakar n’aura pas vocation à accueillir du personnel. Tout compte fait, la BEI devrait se séparer de son  personnel africain de Dakar,  “indexé au droit simple” selon une feuille de route qui prévoit, estime le diplomate,  “de vider leur dossier à partir de juin prochain  et au plus tard en décembre 2017“.  Curieuse démarche de la part d’une institution de développement qui se veut  respectueuse des  normes européennes et des  principes de la RSE.

Notons que la représentante résidente, Isabelle Van Grunderbeeck (photo),   a rallié Abidjan où le nouveau bureau régional est opérationnel depuis novembre 2016.  Le tout  sans qu’aucune communication officielle ne soit faite ni du côté de la prestigieuse institution européenne, encore moins du côté des autorités sénégalaises.  Nos différentes tentatives d’entrer en contact avec Mme Van Grunderbeeck et son staff de communication  sont restées sans réponse.  Idem pour nos tentatives par téléphone et par courriel auprès du bureau de Luxembourg, muré dans un étrange silence depuis la réception de notre requête.   Quelles  susceptibilités cherche-t-on à ménager ?

Pour rappel, la signature officielle d’un accord de siège régional Afrique de l’Ouest  entre la BEI et les autorités ivoiriennes est effective depuis mars 2016.  Quant à l’accord de siège signé avec le Sénégal pour abriter la même représentation régionale de la BEI, il date de 2005. La Banque de l’Union  européenne qui a fini par céder aux sirènes  de la Lagune Ebrié s’est apparemment déplacée sans, comme on le dirait en bon africain, “demander la route” à son hôte sénégalais.   Mais que  pèse les petits égards de la diplomatie face aux grands enjeux de la finance?


Adama Wade

Ce contenu pourrait également vous intéresser