Nigeria's President Muhammadu Buhari addresses a Franco-Nigerian business forum at French employer association Medef's headquarters in Paris on September 15, 2015. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT (Photo credit should read ERIC PIERMONT/AFP/Getty Images)

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a demandé l’approbation du Parlement pour emprunter 5,85 milliards de dollars auprès de la Chine pour moderniser le réseau ferroviaire du Nigeria, a annoncé Reuters jeudi 27 avril.

Buhari a exhorté le parlement à approuver les emprunts ferroviaires parce que la Chine a une limite sur ses fonds disponibles dans son Fonds Chine Afrique. Le président nigérian veut signer des accords de prêt dès que la Chine aura approuvé le projet.

Le Président Buhari a en outre demandé aux législateurs d’approuver un prêt de 1,075 milliard de dollars auprès de la Banque mondiale pour la reconstruction du nord-est du pays, ravagé par l’insurrection de Boko Haram et pour élargir le soutien aux pauvres au Nigeria.

« Il est nécessaire d’examiner d’urgence les projets identifiés, qui nous permettront de commencer la reconstruction et la réhabilitation de la région pour créer des emplois et réhabiliter les écoles », a-t-il déclaré.

Le gouvernement entend stimuler les dépenses d’infrastructure pour se remettre de la récession qui secoue le pays. Le Nigeria est dans sa deuxième année de récession, provoquée par les bas prix du pétrole qui ont réduit les recettes du gouvernement, affaibli le Naira et causé une pénurie chronique de dollars.