lancement-phase-experimentale-cmu-gon-29

Le Premier ministre ivoirien, Gon Coulibaly, a lancé ce 25 avril la phase expérimentale de la Couverture maladie universelle (CMU), un projet initié en décembre 2014.

Cette première phase vise à éprouver le mécanisme de fonctionnement de la CMU avant sa généralisation prévue pour 2018. L’étape initiale cible 150.000 étudiants, dont 75 000 déjà enrôlés, qui bénéficieront d’un panier de soins et de médicaments de la CMU offerts par une trentaine d’établissements sanitaires retenus, repartis sur le territoire national.

12 spécialités couvertes 

Selon le gouvernement, ce sont 12 spécialités médicales qui seront couvertes par la CMU. Il s’agit notamment de la médecine générale, de la gynéco-obstétrique, de la pédiatrie, de la chirurgie digestive, de l’ophtalmologie et des maladies infectieuses.

L’on enregistre actuellement 725 000 individus effectivement enrôlés au titre de ce mécanisme obligatoire visant à accorder un égal accès aux soins de santé à toutes les personnes résidentes  en Côte d’Ivoire. Et, d’ici octobre, les premiers prélèvements des cotisations fixées à 1 000 francs CFA par individus et par mois, à l’exception « des indigents », devrait démarrer selon Gon Coulibaly.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser