beac_siege3

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a lancé un avis de sélection internationale ouverte pour le placement des fonds de sa Caisse de retraite (CRBC) en actifs financiers, libellés en FCFA, dans les zones de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Le plan de retraite de l’Institut d’émission est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur la base de pourcentages spécifiques liés au régime à cotisations définies.

La gestion de ces ressources est confiée, contre rémunération sur la base de mandats de gestion, à des institutions spécialisées dans l’administration des portefeuilles d’actifs financiers.

La CRBC a été mise sur pied le 1er janvier 1999 afin de garantir, sous un régime d’autonomie, une retraite complémentaire au profit des salariés, retraités et ayant droits, la Banque centrale comptabilisant en charge les cotisations à payer lorsqu’elles sont dues.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser