articles-tayeb_kebbal_227262567
L’ancien PDG d’Algérie Télécom, Tayeb Kebbal, aurait officiellement fait valoir ses droits à la retraite.

A la tête  d’Algérie Telecom depuis novembre 2016,  Tayeb Kebbal  a officiellement  fait valoir ses  droits  à la retraite.Il est remplacé au niveau du Conseil d’Administration par M’Hamed Daabouz qui assure la présidence du conseil, et par Adel Khemane qui assure la fonction de Directeur général par intérim. 

La décision intervient quelques jours après  la publication d’un rapport accablant  de la Cour des comptes. Certaines sources médiatiques évoquent un départ lié aux suites administratives de la passation  d’un marché de 335 millions de dollars accordé en janvier 2017 au profit de l’équipementier chinois Huawei.  Dans un  communiqué datant du 20 avril et relayé par l’Agence algérienne de presse (APS), la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Houda Imane Faraoun, explique avoir  «accédé à la demande du PDG d’Algérie Télécom de faire valoir ses droits  à la retraite”.

M. Kebbal, qui a assuré l’intérim de l’entreprise depuis juin 2016 avant d’être confirmé  en novembre de la même année, a notamment  piloté la création de la nouvelle filiale européenne de l’entreprise, Algérie Télécom Europe, en Espagne, étape cruciale pour faire aboutir le projet de déploiement de la nouvelle infrastructure sous-marine reliant l’Algérie à l’Europe.


Ndeye Magatte Kébé