or

Le Burkina Faso s’attend à une production totale d’or de 45 tonnes pour l’année 2017. 

Le ministère en charge des Mines fonde ses prévisions sur l’entrée en production de deux nouvelles mines d’or portant à dix le nombre de mines industrielles en exploitation. La production de zinc devrait, elle, rester à sur tendance historique de 130.000 tonnes.

Pour la seule année 2016, les recettes de l’exploitation minière s’élèvent à 189,9 milliards de F CFA, soit une hausse de 12,8% par rapport à 2015.

Le Burkina Faso projette, grâce à ses réformes dans le domaine des mines, de faire passer la contribution dudit secteur au PIB de 7,9% en 2015 à 10,2% en 2020.

Pour rappel, l’activité minière a connu un réel essor au Burkina Faso depuis 2003, au point de faire de l’or le premier produit d’exportation devant le coton depuis 2009.

Le Burkina Faso est considéré comme le quatrième producteur d’or africain derrière l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali. Avec plus de 916 milliards de FCFA de contribution directe au budget de l’Etat entre 2008 et 2015 et près de 600 autorisations et titres miniers actifs à la fin de l’année 2016, le secteur minier burkinabè a fière allure. Un nouveau code minier a été adopté en 2015.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser