Abdellatif Jouahri
Abdellatif Jouahri.

Le dirham marocain sera libéralisé en juin. La mesure principale du nouveau programme de reforme économique du royaume chérifien a été annoncée par le gouverneur de la banque centrale, Abdellatif Jouahri.

« Nous lancerons la première phase de libéralisation du dirham au deuxième trimestre. Je ne peux néanmoins pas vous dire quelle sera la durée de chaque phase, cela dépendra du marché » a annoncé le gouverneur.

En effet, le programme de reforme du régime de change avait été annoncé pour le second semestre de 2017. Selon Jouahri, 15 ans seront nécessaires pour que le dirham regagne sa totale flexibilité.

« Actuellement la monnaie se porte bien. Cette fermeté du dirham permet d’avancer le calendrier comme souhaité par la banque centrale » a soutenu le ministre des Finances, Mohamed Boussaïd.

Rabat a enregistré en 2016 un déficit de 45,47 milliards de dirhams soit une hausse de 20.6%. Le panier de devise pondéré permettant de fixer le taux de change du dirham est à 60% en euro et 40% en dollars.