sgf

Le premier Fonds commun de placement islamique de l’espace UEMOA vient de voir le jour, mercredi 12 avril à Dakar. Dénommé FCP Al Baraka, le fonds a été créé à l’initiative conjointe de CGF Bourse et de CGF Gestion.

FCP Al Baraka se présente comme un Fonds à dominante actions, qui investit dans des produits financiers conformes aux exigences de la loi islamique en terme de structuration et de rémunération. De ce fait, le nouveau venu, premier du genre dans la sous région, permettra aux investisseurs désirant effectuer des placements dans des produits financiers d’investir en bourse avec le sceau « Halal ». Et ceci, en parfaite conformité avec leurs convictions religieuses. Pourront donc y souscrire les épargnants, investisseurs institutionnels et trésoriers d’entreprises du Sénégal, des autres pays de l’UEMOA et de la diaspora.

“L’initiative de ce produit innovant, structuré en respect des règles de la finance islamique, confirme le fait que l’industrie financière africaine est plus que jamais impliquée dans la recherche de solutions adaptées à nos économies’’, a expliqué la directrice générale de CGF, Marie Odile Sène Kantoussan.

A noter que le FCP Al Baraka ne pourra investir plus de 15 % de son actif dans des valeurs mobilières émises par un même émetteur, sauf s’il s’agit de valeurs émises ou garanties par des Etats de l’UEMOA, pour lesquels ce plafond sera porté à 25 %.

Un produit qui vient à son heure répondre aux exigences d’une importante population musulmane, au Sénégal par exemple, pour qui les placements « halal » possibles ne représentent que 1 à 2% de l’activité financière et bancaire.

Le FCP AL BARAKA est agréé par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), l’autorité de régulation du marché financier de l’UEMOA. Il est distribué par les ‘ SGI sénégalaises CGF Bourse, Impaxis Securities, Everest Finance et ABCO Bourses.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser