bad7

Le volet Gabon vert du Plan stratégique Gabon émergent vient de bénéficier d’un financement de 190 milliards de F CFA (environ 289 millions d’euros) de la Banque africaine de développement (BAD). La signature de l’accord financier a eu lieu mercredi 12 avril à Libreville, en présence du représentant résident de la  BAD au Gabon,  Ali Lamine Zeine, du ministre de l’Economie, Régis Immongault et de celui de l’Agriculture Yves Fernand Manfoumbi.

Cet investissement de la BAD fait partie de l’enveloppe globale de 1,25 milliard d’euros, soit 821 milliards de FCFA, devant accompagner globalement la mise en œuvre du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) ainsi que la stratégie nationale de développement humain. Ces fonds permettront également d’améliorer la gouvernance agricole.

Selon la BAD, cette enveloppe financière sera débloquée sur une période de cinq années. Ce qui devrait permettre au Gabon de retrouver une croissance forte grâce au développement des infrastructures et plusieurs secteurs de l’économie, l’amélioration de l’environnement des affaires et l’accélération du processus de diversification de l’économie.