biogaz_afrique_du_sud_photo_bio2watt

C’est en vertu d’une nouvelle loi présentée au parlement hier, que les banques commerciales zimbabwéennes seront obligées d’accepter le bétail comme garantie aux prêts en espèce. Le projet de loi a été introduit à la chambre par Patrick Chinamasa, ministre des Finances et du Développement économique.

« En tant que ministre chargé des institutions financières, je pense qu’il faut un changement d’attitude de nos banques pour réfléchir à nos réalités économiques. Les banques sont bloquées dans les anciennes façons de faire qui ne répondent plus aux besoins de notre économie hautement informelle » a déclaré Chinamasa.

Harare à travers cette initiative entend promouvoir les intérêts de la sécurité des biens meubles. Le projet prévoit que les véhicules, les téléviseurs, les réfrigérateurs, les ordinateurs et autres appareils électroménagers soient également acceptables en garantie une fois qu’ils seront évalués et enregistrés dans le registre de la banque centrale.

L’économie du Zimbabwe devrait diminuer de 2,5% cette année, après s’être contractée d’environ 0,3% l’année dernière selon les données du FMI. Face à la crise actuelle, les banques limitent les retraits en espèce par client.