_74990301_74990296

La Guinée Bissau va payer ses arriérés de cotisations à l’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Gambie (OMVG).  C’est le président Jose Mario Vaz, qui en a fait la promesse.

Selon le Haut-commissaire de l’organisation Lassana Fofana qui s’adressait à la presse au terme d’une audience, jeudi 6 avril 2017, avec le chef de l’Etat bissau guinéen, « ce dernier s’est engagé à régulariser les arriérés de cotisations de la Guinée-Bissau à l’OMVG».

L’audience fut également l’occasion pour le Haut-commissaire de faire le point de la situation de la construction du barrage hydroélectrique de Kaleta, des programmes agricoles et de la conservation de l’environnement dans les quatre Etats membres de l’OMVG.

Selon lui, les activités techniques de l’OMVG sont principalement liées aux projets d’énergie et cela a abouti au lancement du câble d’interconnexion le 4 février dernier à Conakry, en République de Guinée.

«Ce projet d’interconnexion a déjà été financé et les entreprises qui réaliseront les travaux ont déjà été engagées. La Guinée-Bissau va bénéficier de 218 km de la ligne à partir de la localité de Saltinho, en passant par Bambadinca, Mansoa et Bissau. Le pays bénéficiera également de quatre postes de transformation de haute tension», a souligné Lassana Fofana.

Il a indiqué que les travaux de construction de ces lignes devraient débuter avant fin juin et dureraient 18 mois. Selon M. Fofana, la construction du barrage de Kaleta est terminée.

Citant les données d’une étude, il a indiqué que l’ouvrage a une capacité de transport de 800 mégas, ce qui signifie que non seulement l’énergie de Kaleta et de Samagalon pourra être transportée, mais qu’un autre barrage sera construit pour assurer les besoins du pays en termes d’énergie d’ici 2020.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser