1_big

Dans un rapport publié mercredi 5 avril, l’agence de notation et d’analyses Moody’s a maintenu la notation de la dette souveraine mauricienne Baa1 pour refléter la résilience de l’économie mauricienne face à un environnement international défavorable.

Maurice  « continue de prendre avantage d’une économie diversifiée et classée dans la catégorie des pays à revenus moyens supérieurs mais que la dette constitue un élément préoccupant et le secteur financier est grand et complexe », rapporte Moody’s.

D’après Moody’s, si l’exécution du budget 2016-2017 est en bonne voie, il sera difficile d’accentuer la consolidation budgétaire tout en augmentant en même temps les investissements du secteur public. En sus, selon toujours Moody’s, si la dette reste stable, estimé à 60% du PIB, il sera difficile d’atteindre l’objectif déclaré des 50% d’ici décembre 2018.

L’agence a estimé que les taux de croissance du PIB seraient respectivement de l’ordre de 3,6% et 3,7% en 2017 et 2018.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser