chahed-592x296-1488187014

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a entamé ce lundi un périple ouest africain de 4 jours qui va le conduire successivement au Niger, au Burkina Faso et au Mali. Dans sa suite, 5 ministres dont celui de l’Investissement et de la Coopération internationale et celui de l’Industrie et du Commerce ainsi que 80 hommes d’affaires.

Au menu de cette tournée, des rencontres avec l’exécutif de ces États, des signatures d’accord de coopération et surtout des forums économiques à Ouagadougou et à Bamako, le tout dans la perspective de renforcer les échanges économiques et commerciaux avec la région.

Il faut remarquer que ces trois pays d’Afrique de l’ouest, moins abonnés aux tournées du roi Mohammed VI, offrent un terrain relativement « vierge » pour la Tunisie qui cherche également à faire percée en Afrique subsaharienne en s’inspirant son voisin chérifien.

Dans cette stratégie, le pays se fait accompagner par la compagnie aérienne nationale Tunisair en pleine expansion  sur le continent. Le transporteur vient d’inaugurer sa liaison vers Conakry  après avoir rallié  Niamey à la mi 2016. Et Cotonou est prévu avant la fin de l’année, avant N’Djamena et Douala en 2018, et Libreville en 2019. A noter que pour sa programmation estivale, Tunisair renforcera sa présence sur Abidjan par un vol quotidien et par 6 vols hebdomadaires vers Dakar.