essimi-menye

Le Tribunal criminel spécial du Cameroun, une juridiction spéciale créée pour traquer les prévaricateurs de l’argent public, a émis le 14 mars 2017  un mandat d’arrêt contre Essimi Menyé, ancien ministre des Finances vivant actuellement aux Etats-Unis.

En effet, la justice camerounaise reproche à l’ancien argentier, sorti du gouvernement en octobre 2015, la complicité de détournement de fonds publics à hauteur de 1,7 milliard de francs Cfa.

 De bonnes sources informent que cette somme a été détournée, au moyen d’un paiement sans contrepartie d’une commande à un cabinet dénommé Challenger Corporation.

Pour rappel, dès son éviction du gouvernement, Essimi Menyé avait été interné dans un hôpital de Yaoundé. Alors que la chronique populaire annonçait son arrestation imminente pour une affaire de détournement de près de 10 milliards de francs Cfa, dans le cadre de la cession des actifs de la banque camerounaise Amity Bank au groupe ivoirien Banque atlantique, l’ancien ministre des Finances avait finalement obtenu une évacuation sanitaire après plusieurs semaines de négociations avec les autorités publiques camerounaises.

Il officie, depuis lors, comme consultant au Fonds monétaire international (FMI) qu’il avait quitté au moment de son entrée dans le gouvernement en 2007.