Par Ibrahima Dia Junior 

stethoscope-624x290-310x150

La Mauritanie est en train de faire des efforts considérables pour améliorer son système de santé. C’est du moins la conclusion des acteurs du secteur réunis, lundi 27 mars à Nouakchott, pour évaluer le règlement sanitaire international (RSI) du pays.

C’est à cet effet qu’un atelier d’évaluation externe conjointe de la mise en œuvre du RSI a été organisé par le ministère de la santé de concert avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres organisations internationales.

A cette occasion, le ministre mauritanien de la santé, Boubacar Kane a indiqué que « la Mauritanie est exposée périodiquement, à l’instar d’autres pays de la sous-région, à des menaces d’épidémies et à des événements sanitaires de nature diverse qui exigent des capacités conséquentes de préparation et de réponse pour leur gestion »

Tout de même, selon le ministre, «  la Mauritanie a l’obligation de revoir sa copie et d’œuvrer  à  mieux intégrer son système de santé au RSI ».

Rappelons que la Mauritanie a également fait une évaluation interne du RSI, qui s’est déroulé du 15 janvier au 25 février de l’année en cours.

Share Button