img_7029-1La Fondation africaine pour le renforcement des capacités a dévoilé son rapport 2017  sur la capacité lors de la Conférence Économique Africaine tenue à Dakar du 23 et 25 mars.
Le Maroc est le pays le mieux classé de ce rapport avec un score de 71,6%, devant la Tanzanie (68,8), le Rwanda (68,2), Maurice (67,3) et le Cap-Vert (62,6) en ex- æquo avec la Tunisie. Ces pays classés premiers selon l’indice ICA ont beaucoup investi dans les sciences et les technologies selon le rapport de la Fondation ABCF présidée par l’économiste nigérian Nnadozie. La Centrafrique est la lanterne rouge avec 33%.

Le RICA mesure et examine les capacités des pays africains à poursuivre leur programme de développement. Compte tenu de l’importance croissante de la science, de la technologie et de l’innovation (STI) comme moteurs essentiels pour accélérer la transformation socio-économique en Afrique, le RICA 2017 se concentre sur la compréhension des impératifs de capacités en STI auxquels l’Afrique doit faire face pour accélérer sa transformation. Ainsi, le thème du RICA 2017 qui est ‘Renforcement des Capacités en STI en vue de la transformation de l’Afrique’ vient à point nommé et s’inscrit en droite ligne des précédents RICA.

Sur la base des indicateurs, on relève que l’Afrique progresse pas à pas dans le renforcement des capacités en STI, en dépit des nombreux défis auxquels elle est confrontée.