photo_28

Une nouvelle taxe de 1,5% sera appliquée à la consommation de services touristiques, selon une déclaration faite mercredi 22 mars par le  ministre du Tourisme et des Arts, Charles Banda.

Cette mesure ne concernera cependant que les établissements d’hébergement et les sites accueillant des événements touristiques, et que ces dispositions seraient sujettes à révision à l’avenir.

D’après le ministre, cette taxe, entrée en vigueur le 1er mars dernier, fait suite à des années de consultations étendues avec les parties prenantes, pour parvenir à une solution durable aux défis rencontrés dans ce secteur. Le gouvernement zambien ambitionne à travers cette nouvelle taxe d’augmenter l’ardoise des recettes touristiques pour le développement du secteur.

Les fonds collectés par la taxe sur le tourisme seront canalisés vers le Fonds de développement du tourisme, un fonds spécial destiné au développement du secteur touristique dans ce pays.

Ces fonds seront déployés de manière à répondre aux financements dans divers domaines du secteur touristique tels que le développement et l’amélioration des compétences, les frais de commercialisation et de promotion majeurs et la diversification des produits touristiques, entre autres.