11446859-19113024
 Le président de la BOAD, Christian Adovélande, poursuit sa politique d’appui aux institutions de développement. 

 

La Banque nationale pour le développement économique (BNDE) vient de bénéficier d’une ligne de financement de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour un montant de 6,5 milliards de FCFA. La décision a été prise le 22 mars à Dakar en marge  du conseil d’administration de l’institution régionale. La BNDE voit ainsi  ses capacités d’intervention renforcées.  

 

“Cette ligne, va nous permettre de mettre plus l’accent sur le financement des PME/PMI, qui évolue dans le secteur industriel et de mieux accompagner les opérateurs économiques dans leur recherche de croissance et de compétitivité. Il s’agit en outre de permettre à la BNDE, de proposer des crédits à des taux plus compétitifs, avec des maturités plus longues”, déclare-t-on de la banque.

Active depuis le 27 janvier 2014, la BNDE est devenue trois ans plus tard l’une des banques championnes du financement de l’agriculture, en repoussant l’approche des banques classiques  à travers des solutions de financement innovantes impliquant notamment  le relèvement des engagements accordés à travers l’interface de la tiers détention et sans exiger de garanties sur le terrain. Venant en appui de la CNCA (Caisse nationale de crédit agricole), la banque dirigée  par Thierno Seydou Nour Sy (ancien haut cadre  d’Attijariwafa Bank) a réussi à mettre en place un cycle production-transformation et  commercialisation  quasi-intégrale  de la récolte d’arachide et  du riz de la vallée.

Détenue à 34% par l’Etat, l’institution sise place Soweto poursuit ainsi sa montée en charge démontrant l’utilité pour un Etat engagé dans le développement de disposer de vecteurs de mise en oeuvre.

Share Button