Par Ndeye Magatte kébé 

Image d'illustration
(Image d’illustration)

Le  consortium chinois One Holding Group Limited va construire 200 mille logements  sociaux  dans plusieurs villes du Gabon.

Le protocole d’accord a été conclu le 15 mars 2017 par le gouvernement gabonais représenté par le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, du logement et de l’habitat social, et Wong Chung-Yin, président-directeur général du consortium chinois représentant plus de 100 entreprises.

Le projet sera lancé dans deux mois et s’étalera sur quatre années. Il comprend également la construction et le développement d’une nouvelle ville à Panga dans la province de la Nyanga (sud du Gabon), où sera construit le port en eau profonde de Mayumba.

L’accord intègre également la construction d’une cité administrative et de deux cités universitaires à l’université Omar Bongo de Libreville.

«Ce protocole d’accord est un acte contre la résistance au changement qui existe dans notre pays, c’est un acte contre les forces de l’inertie qui veulent plomber le second septennat du président Ali Bongo Ondimba», a déclaré le vice-Premier ministre.

La partie chinoise se réjouit d’accompagner le développement socio-économique du Gabon, à travers la réalisation de ce projet qui constitue l’une des retombées de la visite d’Etat effectuée en Chine par Ali Bongo en novembre 2016.