BCP chevalLe Groupe Banque Centrale Populaire (GBCP) vient de conclure plusieurs projets en Côte d’Ivoire, en marge d’une conférence portant sur « la mobilisation de l’épargne et des capitaux pour le développement durable en Afrique de l’Ouest et du Centre ».

La première convention concerne l’entrée du fonds Development Partners International (DPI) dans le tour de table d’Atlantic Business International (ABI)- filiale du groupe bancaire marocain couvrant les huit pays de la zone UEMOA-.

Comme pré-annoncé en septembre dernier, le capital-investisseur britannique compte ainsi injecter 100 millions de dollars dans le capital d’ABI. Une opération qui reconfigurera l’actionnariat de cette holding comme suit : GBCP 68,3% (contre un peu plus de 75% auparavant), DPI 20,2% et Atlantic Financial Group (AFG) 11,5%. Cette opération permettra ainsi au groupe bancaire marocain de booster ses ambitions et de peaufiner un peu plus sa stratégie pour l’ensemble des pays de l’Afrique subsaharienne.

Le GBCP annonce également la mobilisation d’une ligne de financement Mourabaha de 40 millions d’euros qui sera mobilisée en faveur de la holding ABI par International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC), filiale de la Banque Islamique de Développement (BID).

Parallèlement, le Groupe Banque Centrale Populaire a annoncé la signature d’une convention avec l’Etat ivoirien pour un financement de 66,7 milliards de francs CFA (environ 109 millions de dollars), destiné à la modernisation des infrastructures routières. Cela comprend le renforcement des axes Gagnoa-Yabayo (79 Km) et Agboville-Thomasset (45 Km).