bicecEn dépit d’une fraude de 50 milliards de FCFA qui lui vaut l’ouverture d’une instruction judiciaire, la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC) croit à dès lendemains meilleurs. L’institution qui compte 39 agences au Cameroun

fait son  entrée dans les réseaux sociaux. Facebook, Tweeter, Youtube  et Linkeldn. Deuxième banque camerounaise, à bonne distance d’Afriland First Bank, la BICEC a réalisé un chiffre d’affaires de 719 milliards de francs CFA en 2016.
Ce plan de relance referme la parenthèse (en attendant l’instruction judiciaire) d’un scandale de détournements qui a éclaté en février 2016 au lendemain de la nomination du nouveau directeur général, Alain Ripert.  La fraude portant sur douze ans de surfacturations et des factures fictives a entraîné une baisse de 63% du résultat 2015 de la banque.