Par Ndeye Magatte Kebe 

dbloan

La Dubai Islamic Bank (DIB), plus grande banque islamique des Emirats Arabes Unis, vient d’obtenir l’aval des autorités kenyanes pour y opérer.

La banque centrale du Kenya (CBK) a annoncé, lundi, 13 mars 2017, qu’elle était en phase de  finalisation du traitement des demandes en vue de l’obtention d’une licence pour la banque d’opérer au Kenya.

Avec l’obtention de cet agrément,  le groupe bancaire de Dubaï devrait ainsi devenir la troisième institution financière à offrir des services bancaires compatibles à la règle islamique au Kenya, pays dont 10% des 44 millions d’habitant sont musulmans.

Il faut souligner également qu’en dehors des Emirats Arabes Unis, la DIB est présente au Pakistan, au Soudan, en Jordanie et en Bosnie-Herzégovine.

Dans le meme foulée Mayfair Bank Limited, détenue par un groupe diversifié d’investisseurs kényans ayant des intérêts dans divers secteurs, finalise également le traitement des demandes en vue d’obtention d’une licence.

L’entrée de ces banques sur l’accomplissement de toutes les conditions préalables à l’octroi de licences élargira la gamme des modèles d’affaires des banques et soulignera la stature croissante du Kenya en tant que centre de services financiers régionaux.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser