Par Mamadou Aliou Diallo 

rdc

C’est un accord de financement qui vient d’intervenir entre la Banque Mondiale et la République Démocratique du Congo (RDC). Un accord qui entre dans le cadre de la 7ème Revue du portefeuille de l’institution financière qui a eu lieu dans la capitale congolaise les 2 et 3 mars derniers, sous la supervision du directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC et la république du Congo, Ahmadou Moustapha N’Diaye.

Au cours de ces journées d’échange, des recommandations importantes ont été formulées pour permettre une meilleure performance et une bonne résilience de l’économie congolaise. Il s’agit entre autres de : la création de camps d’apprentissage aux métiers pour les jeunes, et la poursuite des efforts de pacification du pays pour susciter l’attractivité du pays aux investissements ; réformer les finances publiques du pays ; Renforcer son système fiscal ; améliorer le climat des affaires pour favoriser la création des emplois de jeunes ; œuvrer à la décentralisation financière ; renforcer le processus fiscal pour optimiser les résultats.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC et la République du Congo, Ahmadou Moustapha Ndiaye, s’est dit satisfait de l’heureux aboutissement de la 7ème revue qui a permis la signature de cet accord de financement additionnel de 50 millions de dollars.