mtn-2

Le Groupe MTN a annoncé jeudi 2 mars une perte de 200 millions de dollars pour l’année 2016, la première depuis 22ans. Cette régression du géant sud-africain des télécoms est principalement due au paiement de l’amende réglementaire imposée à son unité nigériane pour avoir omis de déconnecter les cartes SIM non enregistrées.

De mauvais résultats à mettre à l’actif d’une croissance moins bonne tant en Afrique du Sud qu’au Nigeria (un des plus gros marchés de MTN avec 62 millions d’utilisateurs), deux marchés importants pour l’opérateur, ainsi que par la dépréciation du rand face au dollar au début de l’année 2016.

Aussi en août de l’année dernière, MTN avait accepté de payer 330 milliards de nairas (environ 1,7 milliard de dollars) sur 3 ans dans le cadre de l’accord avec les autorités nigérianes pour régler son amende réglementaire. Une amende qui a fait chuter le bénéfice du groupe à hauteur de 10,5 milliards de rand (768 millions de dollars). MTN Nigeria avait initialement écopé d’une sanction financière de 3,9 milliards de dollars, avant de voir sa peine réduite.

Selon la compagnie, malgré l’impact des défis réglementaires, le résultat des déconnexions d’abonnés et le retrait des services réglementaires dans la première moitié de 2016, la structure a continué à améliorer sa position concurrentielle tout au long de l’année.

Share Button