Mohamed Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank et le ministre ivoirien de la Défence lors de la signature des accords.

Le groupe Attijariwafa Bank a signé deux accords avec le ministère ivoirien de la défense, portant sur l’amélioration des conditions de travail et de vie des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI). Ces protocoles d’accord ont été paraphés par Mohamed Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank et le ministre ivoirien de la Défende, en présence du roi Mohammed VI, en visite officielle en Côte d’Ivoire depuis le 24 février.

Les accords comprennent la participation au financement de deux nouveaux camps militaires et l’établissement d’une ligne de crédit pour financer le logement des membres des forces armées ivoiriennes. La banque a soutenu que les deux accords vont contribuer à «améliorer les conditions de travail et de vie» pour l’armée ivoirienne.

Toutefois, le coût total des accords reste pour le moment méconnu. Ces accords arrivent plus d’un mois après qu’une série de mutineries aient secoué l’armée ivoirienne (principalement d’anciens rebelles), exigeant le paiement de primes, des augmentations de solde, une promotion plus rapide entre les grades ainsi que des logements.

Ce contenu pourrait également vous intéresser