Par Hapsa Dia.

hapsadia_2015Je reviens d’une visite du Mémorial du génocide de Kigali. C’était intense. Beaucoup de leçons. Tout d’abord, on vous interroge. Mais d’où venez-vous? Mauritanie. “Ah bon, on n’en voit pas beaucoup de mauritaniens par là, bienvenue …”.

Le Mémorial est construit sur une colline et durant notre visite, nous vîmes le spectacle graduel de ce qui est connu aujourd’hui sous le nom du “génocide” et ses conséquences.

jai vu la description des faits froids à travers des archives et des témoignages, montrant comment de telles atrocités ont pu survenir sous le même ciel que nous partageons tous. Les faits sont exposés sans haine, rancune ou blame. “C’est arrivé, nous en apprenons et en guérissons…” C’est ça le message. Mais comment l’humanité entière peut-elle regarder des humains massacrer d’autres humains ?

Lire toute la chronique originale sur Financial Afrik English

 

 


NTARAMA, RWANDA - APRIL 04: Showing signs of extreme trauma, victims' skeletal remains are displayed on metal racks inside the Ntarama Catholic Church genocide memorial ahead of the 20th anniversary of the country's genocide April 4, 2014 in Nyamata, Rwanda. Attackers used grenades to blast their way inside the church on April 14 and 15, 1994 where 5,000 people had taken refuge, killing men, women and children. The church was turned into a memorial site and contains the remains, the majority of them Tutsi, of those who were massacred inside the church itself. (Photo by Chip Somodevilla/Getty Images) ORG XMIT: 482982925
NTARAMA, RWANDA – APRIL