Par Ndeye Magatte kébé 

schneebergerhof_wikipedia

L’Agence française de développement (AFD) vient d’accorder à la Tanzanie un prêt de 12 millions de dollars. Cette somme est destinée à soutenir les petites et moyennes entreprises engagées dans la voie de la production de l’énergie renouvelable.

Le premier vice-président de la Confédération tanzanienne des entreprises (CTI), Jayesh Shah, a précisé que le prêt de l’AFD est destiné aux entreprises engagées dans des projets d’efficience énergétique.

Ce geste de l’AFD s’explique, selon Jayesh Shah, par le fait que la Tanzanie est actuellement confrontée à de nombreux défis liés au changement climatique et à la déficience énergétique. «La Tanzanie produit actuellement seulement 1400 MW d’énergie renouvelable provenant notamment du solaire, de l’éolien et de l’hydroélectrique alors que le gouvernement s’est fixé comme objectif la production 10 000 MW d’ici 2025 pour répondre aux besoins industriels du pays ».

Share Button