Par Ndeye Magatte Kebe 

allianzmaroc

La digestion n’aura pas duré longtemps pour Allianz. Quatre mois à peine après avoir acquis Zürich Assurance Maroc pour un montant de 980 millions de dirhams (98 millions d’euros), la société d’origine allemande affiche ses couleurs. Celle qui est rebaptisée Allianz Maroc depuis le 30 janvier 2017, ambitionne de doubler ses parts de marché pour les porter à plus de 8%.

Si la forte croissance (7% à 120 millions d’euros de primes émises ) enregistrée entre 2014 et 2015 permet de justifier de telles projections, il va sans dire que le marché marocain est hautement compétitif. L’annonce faite le 22 février 2017, lors de la cérémonie de lancement officiel de la marque sur le marché marocain, devra être accompagnée d’un programme d’investissement conséquent.

Les propos de Dirk De Nil, administrateur directeur général de la compagnie, pour qui l’appartenance au Groupe Allianz est un atout, ne comportent pas d’indications chiffrées: «Nous sommes certains de disposer de tous les moyens nécessaires pour revendiquer une place plus importante sur le marché des assurances marocain et de continuer de croître, de façon plus rapide et toujours durable».

Même enthousiasme du côté de Hicham Raissi, directeur de la division Afrique, Moyen-Orient et Inde du groupe, qui rappelle la volonté de la Compagnie d’accompagner la clientèle sur l’ensemble de ses besoins en Assurance.

Allianz compte ainsi mettre en œuvre une campagne de communication ayant pour objectif d’installer de façon rapide une notoriété solide de la marque auprès du grand public. Pour faire face à la rude concurrence sur le marché, la compagnie compte articuler davantage ses activités autour des besoins du client en vue de concevoir des propositions avec une réelle valeur ajoutée, plus ciblées et plus

Share Button