oumaraa

Alain Ba Oumar a été élu à la présidence de la Confédération patronale gabonaise (CPG), vendredi 24 février, par ses pairs. Le nouveau patron des patrons gabonais a remporté le scrutin très serré, 29 voix contre 28, au second tour, au détriment de Jean Bernard Boumah, président sortant et directeur général exécutif du  Groupe Ceca Gadis.

Résolu à présider la précieuse Confédération à travers une campagne de communication active, Alain Ba Oumar, le directeur général d’IG Telecom, a finalement pu bénéficier de la confiance du collège électoral du patronat pour les quatre prochaines années.

Premier employeur du secteur privé au Gabon, la CPG est reconnue au niveau international et est active dans les conseils d’administration des plus importantes institutions comme l’Organisation Internationale du Travail (OIT), et la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC). L’organisation s’est fixée depuis quelques années trois axes d’actions prioritaires, que sont le renforcement du dialogue entre les secteurs  public et  privé, une forte présence sur la scène internationale, ainsi que le renforcement de la communication.

Pour rappel, la CPG a réussi à réduire le poids du pétrole dans le PIB national, passant de 45% en 2010 à 23% en 2015. Elle compte aujourd’hui un peu plus de 250 entreprises affiliées, réparties dans 22 branches d’activités, dont les assurances, et 16 syndicats.

Ce contenu pourrait également vous intéresser