Le groupe minier Anglo American a annoncé mardi qu’il verserait un dividende à la fin de l’année après avoir fait état d’un bénéfice 2016 avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) en hausse de 25% et d’une dette nette en baisse de 34%.

Anglo American avait suspendu son dividende fin 2015 sur fond de chute des cours des ressources de base, qui ont rebondi en 2016.

Le groupe est engagé dans un vaste plan de restructuration afin d’équilibrer son bilan. Il a annoncé mardi qu’il continuerait de privilégier les actifs rentables et durables, ajoutant qu’il n’était plus nécessaire de céder des actifs pour réduire son endettement.

Anglo American, qui avait annoncé au plus fort de la crise vouloir ramener à 16 ses actifs dans les ressources de base, envisage maintenant de les faire passer à une trentaine, contre une quarantaine actuellement.

Ce contenu pourrait également vous intéresser