c9ae36a1(Mis à jour le 3 mars 2017 avec rectification: Saham Vie, troisième  dans le  classement dans la branche Assurance-vie).L’année 2016 marque une violente redistribution des cartes dans le secteur ivoirien des assurances. Sur la branche dommages, le groupe Saham est leader avec 50, 5 milliards de FCFA de primes, en progression de 12%. Dopé par l’incendie et la santé mais aussi, selon les mauvaises langues,  par les acceptations des autres filiales du groupe et le  fronting sur les plateformes pétrolières, le groupe marocain fait la course en tête, en parfaite déconnexion avec le marché, suivi par Allianz (19,8 milliards de FCFA), qui fait du surplace (+1% en une année) .  

NSIA et Axa se disputent  la troisième marche avec respectivement 15,8 milliards de et 15,5 milliards de primes. Toutefois,  les deux compagnies ne connaissent pas la même dynamique. La NSIA a perdu des parts de marché, accusant un violent recul de 10% alors que Axa  a progressé de 12%. Ce tandem  est menacé  par Sunu (13,8 milliards de FCFA de primes) en forte progression de 25% entre  les deux exercices.

Cette redistribution des cartes, violente par certains aspects, n’a pas souri à la  Loyale (dans le viseur des inspecteurs de la CIMA), en recul de 59% entre 2015 et 2016 à 1,7 milliards de chiffre d’affaires, à la GNA (4,3 milliards de FCA) en recul de 33%, ou encore à la Fedas (sous enseigne Ogar depuis une année), en recul de 20% à 2,1 milliards de FCFA.

A l’inverse, la  Tropical société d’assurances (TSA) et Alliance Africaine d’Assurances (AAA)  signent les plus fortes progressions de l’année, avec  respectivement 43 et 42%, quoique pour des volumes relativement limités.

Au niveau de la branche vie, Sunu  est leader avec 43,8 milliards de FCFA de primes collectées en 2016, en progression de 12%. La NSIA Vie se place en deuxième position (26,2  milliards de FCFA  primes), en progression de 22%, suivie de Saham Vie (20 milliards de FCFA, en progression de 15%) et  d’Allianz-Vie (18 milliards FCFA) en progression de 9%.

Dans l’ensemble, la branche vie a collecté 133,5  milliards de primes, en progression de 12%.  La branche IARD a, quant à elle, amassé  169,4  milliards de FCFA de primes, en croissance de 6%. Ainsi, l’assurance-vie a progressé deux fois plus vite que l’assurance dommages entre 2015 et 2016.


 Adama Wade

 

Share Button