badeaUne cérémonie de signature d’accord de prêt entre la BADEA et la République de l’Ouganda a eu lieu le dimanche 19 février 2017, au siège de la BADEA à Khartoum- Soudan.  Par cette convention,  la BADEA octroie à l’Ouganda un prêt de 11,50 millions de dollars, pour contribuer au financement du projet de construction de la route Luwero- Butalangu et un accord de garantie pour deux lignes de crédit d’un montant de 6 millions et  10 millions de dollars  en faveur de la Banque de développement de l’Ouganda.

 

 

Le projet s’inscrit dans le cadre du programme du Gouvernement et a pour objectifs de contribuer au développement économique et social du pays. Il devra permettre l’amélioration du secteur du transport public, notamment le réseau routier national et assurer la liaison des provinces du Centre-Est du pays au reste des provinces et à la capitale Kampala. Le projet permettra également, l’amélioration de la circulation des personnes et des marchandises, la réduction des coûts de transport, le développement des activités économiques et commerciales, l’accès aux services socio-économiques et la réduction de la pauvreté dans la zone du projet.

 

Le prêt de la BADEA est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

 Lors de la même cérémonie, la BADEA et l’Ouganda ont signé un accord de garantie pour deux Lignes de Crédit accordées à la Banque de Développement de l’Ouganda pour financer des projets du secteur privé et les exportations de produits d’origine arabe vers l’Ouganda.

Les deux accords ont été signés par H.E. Dr. Sidi Ould TAH, Directeur général de la BADEA et par H.E. M. Matia Kasaija, Ministre des Finances, de la Planification et du Développement Economique de la République de l’Ouganda. Il convient de noter que ces nouveaux prêts portent le montant total des engagements de la BADEA en faveur la République de l’Ouganda à 184,59 millions de dollars qui ont servi à financer 38 opérations de développement comprenant 20 projets, 14 opérations d’assistance technique, 2 opérations dans le domaine du commerce extérieur et du secteur privé et 2 prêts spéciaux de l’Assistance Arabe pour l’Afrique (SAAFA).

 

 

 

 

 

Share Button