Par Ndeye Magatte kébé
 andrew-yakubu-efcc-4

La Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) vient d’effectuer une saisie de plus de 9,7 millions de dollars chez Andrew Yakubu, directeur de la compagnie nationale pétrolière (NNPC) de 2012 à 2014.

C’est suite à des informations reçues par les agents de l’EFCC, selon lesquelles de l’argent sale était caché dans la ville de Kaduna, que l’opération a été menée le 3 février dernier.

Ainsi, des investigations menées ont permis de découvrir une villa dans la ville de Kaduna, qui appartiendrait à Andrew Yakubu. Le frère cadet de l’ex-directeur de la Compagnie nationale de pétrole trouvé sur place a confirmé que le bâtiment était à son frère. La perquisition faite a permis de découvrir un coffre-fort dans lequel étaient gardés 9.772.800 dollars et 74 000 livres sterling en liquide.

Informé de la saisie dans sa villa, l’ancien patron de la NNPC a voulu coopérer avec la Commission des crimes économiques et financiers. Il s’est d’ailleurs proposé d’aider à la réalisation de l’enquête sur cette affaire. Quant aux origines de la forte somme d’argent, Yakubu a indiqué qu’il avait bénéficié de dons de personnes anonymes lorsqu’il était aux affaires.

Pour rappel, Andrew Yakubu s’était fait limoger par Goodluck Jonathan, le président nigérian d’alors qui lui reprochait des faits de corruption et d’insubordination. Yakubu avait été remplacé à par Joseph Dawha à l’époque.

L’actuel président nigérian, Muhammadu Buhari, arrivé au pouvoir en 2015, s’est fixé pour objectif d’endiguer la corruption dans le pays. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes ces derniers mois ainsi que de nombreuses arrestations dans l’administration.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser