cote-ivoire-exportations-cacao
Les exportateurs ivoiriens de cacao ne pourront pas honorer 80% des commandes effectuées. La flambée des prix et une spéculation au dessus de leurs moyens serait à la base du problème. Le Conseil du café-Cacao demande une indemnisation de 162 millions de dollars. (Bloomberg)

Il s’agirait de 350.000 tonnes ne pouvant pas être achetés. Le premier producteur mondial de cacao qui vendait 80% de sa recolte avant le début de la saison ne pourra exporter que 50.000 tonnes cette saison, soit 20% des commandes effectuées. Les contrats à terme sur le cacao ont chuté de plus d’un tiers depuis juillet.
Le CCC peut avoir recours au fonds de stabilisation qui est stocké dans les comptes bancaires ivoiriens. Il pourrait même être forcer d’utiliser l’argent détenu par le Fonds de réserve, auprès de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.
“Le Fonds de réserve a moins de 200 milliards de francs CFA” a déclaré le porte-parole du gouvernement, Bruno Kone.
Share Button