Par Nephthali Messanh Ledy 
9720405-15671484

La Société Financière Internationale (SFI) filiale du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, est entrée ce jeudi au capital de la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH).

La SFI devient ainsi  le deuxième actionnaire institutionnel de l’établissement sous-régional après la Banque ouest africaine de développement (BOAD).

«Le partenariat que nous venons de signer renforce non seulement notre actionnariat mais va aussi nous permettre de mobiliser davantage de ressources pour accroître notre capacité de refinancement des prêts au logement consentis par nos banques actionnaires », a indiqué Christian Agossa, directeur général de la CRRH-UEMOA.

Cette prise de participation de 1,25 milliard de F CFA devra permettra à l’IFC « d’accompagner les nobles ambitions de l’institution en matière de financement de l’habitat », et « de s’impliquer davantage dans son développement », selon un communiqué de la Banque BOAD. Elle intervient à un moment où les pays de l’Union font face à un déficit de logements important, estimé à environ 3,5 millions d’unités. Un chiffre qui devra augmenter, au vu des taux de croissance de la population et de l’urbanisation estimés à 2,5% et 3,5%.

créée en 2010 par une coopération engagée 5 ans plus tôt par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (bceao), la boad et le conseil régional de l’epargne publique et des marchés financiers (CREPMF) pour la mise en place d’un marché hypothécaire dans les pays de l’UEMOA, la CRRH-UEMOA offre aux établissements de crédit l’accès à des ressources longues, à des taux compétitifs, en vue du refinancement des prêts à l’habitat consentis à leurs clients.

Son actionnariat comprend 54 banques commerciales de la sous-région, la BOAD, la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), et Shelter Afrique.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser