Par Ibrahima Dia Junior 

Jeune paysanne dans une culture de haricots
Jeune paysanne dans une culture de haricots

Les paysans du département de  Kaédi (situé à plus de 440 kilomètres  au sud-est de Nouakchott ), ont  manifesté leur vive inquiétude concernant les récoltes attendues  pour cette année dans la région.

S’exprimant la semaine dernière en marge d’une conférence de presse où les propos ont été rapportées  jeudi 9 février par le site le calame , les paysans ont fait savoir que la  faute d’exploitation des 2 périmètres (PPG1et PPG2 ) qui couvrent environ 3000 ha, menace 15000 ménages  qui seront en insécurité alimentaire. Et ils risquent de porter un sacré coup à la production agricole de 2017.

Ils ont mis en garde l’Etat, les bailleurs de fonds ainsi que les partenaires au développement d’une éventuelle crise alimentaire dans cette localité située au sud de la Mauritanie.

Les principales sources de revenus dans cette zone sont tirées de l’agriculture. De ce  fait, s’il y a des problèmes dans ce domaine, cela se  répercutera sur toutes les autres activités.

«L’absence de campagne rizicole expose les communautés à des conflits liés à la rareté des pâturages, entrainant  une pression accrue  sur les ressources disponibles», concluent-ils.

Ce contenu pourrait également vous intéresser